La contraception au masculin

05.04.2021

Bonjour à toi petit curieux! merci de visiter mon blog, et encore plus de t’intéresser à ce sujet passionnant qu’est la contraception masculine. Lorsque j’ai découvert l’existence de cette technique, j’ai été surpris et outré de ne jamais en avoir entendu parler, alors que je suis plutôt du genre curieux dans le domaine.

J’ai toujours trouvé injuste d’imposer la charge contraceptive aux femmes, mais faute d’avoir une alternative viable pour les hommes, j’avais laissé ce sentiment de côté. Et hop, surprise, il existe une méthode viable, réversible, non invasive, et personne n’en parle?!?! J’ai fait mes essais, mes recherches, et aujourd’hui c’est à moi de vous en parler. Car messieurs, sachez-le, vous pouvez prendre le contrôle de votre contraception, libérer votre compagne de ces dérèglements hormonaux, et contribuer au bien-être intime de votre moitié si vous le souhaitez!

Bonne lecture 😉

Disclaimer: Mon point de vue sur la contraception hormonale et ses dangers n’engagent que mois. Chacun est libre de choisir de se contracepter ou pas, et de la méthode qui lui convient le mieux. Je ne critique en aucun cas vos choix. Mais je critique ouvertement une société qui ne communique pas tous les choix aux personnes concernées et qui prescrit la pilule à tout va, sans vraiment éduquer correctement les jeunes et les parents des alternatives existantes.

En résumé

Tu n’as pas envie de te lire mes explications à rallonge? Tant mieux, voici un résumé condensé:

  • La contraception thermique = coller tes testicules à ton corps pour les réchauffer et qu’elles ne produisent plus de spermatozoïdes
  • Aucune hormone n’entre en jeux, c’est un phénomène purement physique
  • C’est très peu cher (voir même gratuit si l’on est bricoleur)
  • Il n’y a aucune douleur ou inconfort
  • Il n’y a aucun effet secondaire à part la taille des testicules qui diminue légèrement
  • La technique prend 3 mois à être efficace
  • C’est totalement réversible. Tu arrêtes quand tu veux. Un mois après l’arrêt, la fertilité est de nouveau à son maximum
  • Les solutions existantes sont: le slip thermique (appellé aussi Boulocho, remonte-couilles, slip chauffant) et l’anneau thermique (Androswitch par exemple)

La contraception thermique, comment ça marche?

Il y a de nombreuses sources qui adressent ce sujet, mais je vais tant bien même vous faire part de mon idée de la chose, toute en images et comparaisons douteuses. Pour les puristes, veuillez vous diriger sur Wikipédia pour vous informer sur la Cryptorchidie artifielle, et laisser mon article de vulgaire plébéien tranquille.

Le principe de base est le suivant: vos testicules se trouvent dans un petit sac de peau fripée (scrotum) qui a un objectif bien précis: maintenir vos précieuses roubignoles à une température de 34-35 degrés Celsius. Ceci pour permettre un procédé au terme pompeux: la spermatogenèse, et en terme plus simple: créer des spermatozoïdes.

Jusque là tout va bien, notre poche à coucougniettes fait son office. Mais c’est ici qu’intervient l’homme du 21ème siècle, bien décidé à ne pas devenir parent. Tout homme aura découvert un jour dans sa vie (souvent lors d’un court moment de panique liée à la perte d’un de ses bijoux de famille) une petite poche dans laquelle les couilles peuvent « remonter ». Il s’agit ici de la poche inguinale. Eh bien il se trouve que cette poche peut être un logement parfait pour nos précieuses, car il y règne une température tropicale de 37 degrés.

Cette température perturbe la création de spermatozoïdes, si bien qu’après avoir remonté vos valseuses au chaud à raison de 15h par jour pendant une durée de 3 mois, vous devriez vous retrouver cliniquement stérile. J’insiste, chaque humain est différent, et pour vous assurer que la contraception est efficace, rien ne vaut un examen médical (un spermogramme).

Petit rappel: une contraception de ce type, tout comme la pilule, le stérilet hormonal, le stérilet cuivre, et toutes les autres variantes existantes ne sont pas infaillibles. On arrive à un risque de procréation très faible, mais pas inexistant. Le risque 0 n’existe pas. Il faut toujours garder cette règle d’or en tête lorsque l’on décide d’avoir un rapport sexuel.

15h par jour? c’est énorme!

Eh bien pas tant que ça. Figurez-vous qu’on s’y habitue très vite. Au final cela signifie mettre en place votre accessoire en même temps que votre caleçon le matin, et le retirer au moment du coucher. On finit par ne plus s’en rendre compte et ça devient un automatisme.

C’est confortable, ce truc? Quid du sport?

Totalement! Aux premiers abords c’est un peu surprenant, on se sent parfois un peu mal à l’aise, mais passé les premiers jours de port, on oublie tout simplement sa présence.

Pour le sport, il vaut peut-être la peine pour vous de vous munir d’un dispositif un peu plus serré, le temps de l’effort, ou de calculer vos heures de port journalier en fonction de votre effort. Pour ma part je fais des randonnées alpines de plusieurs heures, des journées de snowboard, de la course, et je n’ai jamais eu de souci. Je vérifie que mon anneau ne glisse pas environ chaque heure ou deux, et tout se passe parfaitement bien.

Combien ça coûte?

Un Aneros coûte 37 euros, et se fait livrer partout en Europe. Les autres solutions ont des prix variables, et beaucoup mettent à profit la récup et le bricolage pour arriver à vous contracepter totalement gratuitement.

Les variantes d’accessoires

Androswitch: anneau de silicone qui vous permet une remontée testiculaire. Pratique à nettoyer, petit et hygiénique, ça a été mon choix

Boulocho, remonte-couilles, slip thermique, slip chauffant, jockstrap: Un sous-vêtement textile. Demande un lavage en machine, mais est réputé comme étant plus doux avec la peau, et plus confortable.

Un exemple de remonte-couilles, modèle « Jock-strap »

Et si j’ai un oubli, je fais quoi?

Pas de chance! Si ton oubli est de quelques heures, tu peux peut-être encore rattraper le coup, et laisser ton dispositif pendant ton sommeil, pour arriver au total de 15h journalières que requiert cette méthode.

C’est trop tard? Pas de panique, il te suffit d’utiliser des préservatifs pour les rapports que tu auras dans le prochain mois (~30 jours depuis l’oubli). Ensuite, tu es de nouveau contracepté, et tu peux avoir l’esprit tranquille (dans la mesure du réalisme, bien sûr).

Mes résultats d’analyses (Spermogramme)

Pour vous aider à vous rendre compte de la fiablitité de cette méthode, j’ai décidé de vous publier mes résultats d’analyses de fertilité, réalisés au laboratoire Fertas, à l’hôpital de Fribourg, Suisse, au prix de 150.- par Analyse. Les laboratoires français étant moins chers, il vaut la peine d’y faire un saut si vous êtes proches de la frontière et que le Covid-19 ne fait plus des siennes.

Je ne dispose pas d’analyses initiales (ce que vous devriez faire avant de vous lancer dans l’aventure de la contraception thermique, accompagné de votre médeci si possible). Certains évènements de ma vie m’ayant prouvé très clairement ma fertilité, je ne me suis pas senti obligé de re-vérifier 😅😇

Mais par la suite, j’ai effectué des test après 4 mois de port de l’anneau, puis un autre tests 4 mois plus tard, pour m’assurer de la stabilité de la méthode. Et les résultats ont été très probants. De plus, depuis le début de ma contraception, j’ai pu constater une efficacité parfaite, sur un compte global de ~100 rapports. Je suis donc contracepté depuis août 2020, et en suis très satisfait. Pour ce qui est de l’interprétation des chiffres issus de ces analyses, je ne vais pas m’étaler sur le sujet, car je ne dispose pas des connaissances nécessaires. Mais en me basant sur l’avis de mon médecin, sur diverses ressources en ligne et sur mon expérience personnelle, j’en suis arrivé à la conclusion que cette méthode produit des résultats très concluants pour moi, et que je suis cliniquement stérile, comme prévu. Victoire!

Si vous voulez une analyse de vos résultats par un professionnel qualifié, il est aussi possible de rejoindre le serveur Discord officiel Androswitch où vous trouverez toute une communauté de personnes utilisant cette contraception, ainsi qu’un canal dans lequel vous pouvez poster vos résultats, et recevoir l’avis d’un professionnel.

Le mot de la fin

Si tu as suivi mes élucubrations jusqu’ici, déjà, je te dois des remerciements. Merci de t’intéresser à ce sujet, merci de te documenter, et merci de peut-être oeuvrer pour nous rapprocher tant bien que mal d’une égalité des sexes qui est en déséquilibre depuis bien trop longtemps, tous domaines confondus. Merci de casser les codes par ta manière de réfléchir, de garder ton esprit ouvert à la nouveauté et à la critique. Merci de supporter mon écriture, ô combien décousue et chaotique.

N’hésite pas à me contacter, à me poser des questions, à relever mes fautes d’ortographes, et à m’aider à affiner mon discour via des critiques constructives et intéressées! Au plaisir d’échanger avec toi!

À la prochaine!

Ressources


(Vous lisez actuellement le dernier article en date)